1958 par Blick Bassy

Avec
Blick Bassy
guitare, voix
Binda Ngazolo
conte
Krotal
rap
Alexis Anerilles
claviers, trompette
Edwin Dharil Denguemo
cajon
Johan Blanc
trombone

 

 

Hommage à son Cameroun natal, Blick Bassy revient en musique sur les évènements qui ont bouleversé le pays.
1958. Pendant que les Français assistaient au retour du Général de Gaulle, l’armée préparait l’assassinat d’Um Nyobè, leader historique de l’Union
des Populations du Cameroun, qui ne demandait qu’une chose : une véritable indépendance. Le Kamerun, nom allemand de ce protectorat cédé aux  Français et aux Anglais, pour avoir osé demander sa pleine liberté, connaîtra pendant 15 ans une guerre secrète menée conjointement par la France et ses sbires locaux ; guerre dont le nombre de victimes se chiffre vraisemblablement en centaines de milliers. Pourtant, en 2018, la France qui  commémore allègrement 1968, continue de nier son implication avant, pendant et après la pseudo-indépendance de ce pays qui, depuis, est un des meilleurs élèves de la Françafrique. 


samedi 1er décembre – 20:30

 

FGO-Barbara

 

1 rue de Fleury 75018 Paris
01 53 09 30 70
Tarifs : 13€ ~ 10€
Accès PMR
Restauration sur place
fgo-barbara.fr