ANN O’ARO Formation quartet

ANN O’ARO   Inédit/Création Africolor

Maloya

 

Ann O’aro aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix : « Je viens des arts martiaux et de la musique, mais j’ai eu l’opportunité de suivre des stages de danse contemporaine et c’est ce qui m’a inspiré pour un premier projet de chorégraphie en 2013, Ave Maria Euthanatesaï, avant de choisir le maloya pour chanter à propos de sujets intimes et tabous ».

 

Son écriture sauvage s’imprègne des langages accidentés ou des tics langagiers : une fulmination poétique branchée sur les tabous insulaires et les émotions fortes, la violence sexuelle, l’inceste et les passions amoureuses, comme dans Kap Kap, une de ses chansons écrite dans le créole de la Réunion, son île natale. Un fonnkér cru et cinglant qui décrit l’étreinte d’un père incestueux, qui embrasse la folie et la violence d’une pulsion criminelle dans toute sa banale sauvagerie : « Amoin, marmay, bonom, lo lou, tousala ansanm, mi mor pour rash aou in kri, kan mêm sa pal amour / Moi l’enfant, l’homme, le loup, tout à la fois, je meurs de t’arracher un cri, à coup de griffes, à coup de queue, même si ce n’est pas un cri d’amour ».

 

Avec le soutien de la ville de Fontenay-sous-Bois et du Conseil départemental du Val-de-Marne

 

Ann O’aro, Chant, percussions • Julien Rousseau, Bugle, trompette • Jean-Didier Hoareau, Chant, percussions • Fanny Menegoz, Flûte

 


VENDREDI 18 NOVEMBRE à 20h45

 

Le comptoir

95 Rue Roublot, 94120 Fontenay-sous-Bois

 

16 € > 12 €

 

Réservation :
01 48 75 64 31
musiquesaucomptoir@sfr.fr

 

Restauration sur place