Benkadi Quartet

Benkadi Quartet

 

Avec
Mélissa Hié djembé, balafon, chant
Ophélia Hié balafon, bara, chant
Belli Hié djembé, balafon, bara, chant

 

 

Samedi 17 novembre – Le Pré Saint-Gervais, La P’tite Criée

 

Ophélia Hié

Initiée dès son plus jeune âge par son père Adams Hié, elle fait ses preuves sur les scènes de la région bordelaise pour tout type d’évènements (mariages, animations, concerts, etc). Elle commence par la danse, le chant, les percussions telles que le bara et le djembé pour évoluer ensuite vers son instrument de coeur, le balafon. C’est en écoutant son frère et son père jouer étant petite que lui vient l’envie d’essayer. À leurs côtés, elle apprend le répertoire traditionnel burkinabè et s’intéresse aux précurseurs de l’instrument. Ces dernières années, elle multiplie les expériences musicales et artistiques en mélangeant les styles musicaux et en oeuvrant pour des causes pédagogiques et humanitaires.

 

Mélissa Hié

Percussionniste et danseuse, Mélissa a grandi à Bordeaux. Formée à l’âge de neuf ans par son père aux instruments traditionnels comme le balafon ou le bara, c’est finalement au djembé que Mélissa se révèle. Elle intègre plusieurs formations de genres différents en tant que percussionniste. Passant de la pop à l’électro, elle affectionne ces mélanges inattendus. Elle travaille également d’autres percussions (congas) afin d’enrichir son jeu. Influencée par les différentes façons de jouer ces instruments, elle développe une approche mélodique de la percussion pour le plus grand plaisir de ses auditeurs.

 

Kévin « Kikoué » Ki

Kikoué apprend la batterie dès son plus jeune âge avec son père Ki Jean, artiste du Burkina Faso, qui l’initie à la scène et aux rythmes africains et afro-américains. En parallèle de ses expériences musicales (reggae, ndombolo, hip-hop, groove, rock, métal, etc), il sort du conservatoire de Bordeaux diplômé du DEM musiques actuelles amplifiées.
Il attire l’attention de la marque de cymbales franco-turque Aylin Cymbals qui lui permet de rencontrer des artistes professionnels.
Actuellement, il joue avec le rappeur crooner californien Charles X, le groupe d’urban flamenco Plan F et d’autres collaborations qui lui permettent de toucher des styles différents et de se produire dans les SMAC et festivals.

 

Belli Hié

Belli est initié dès l’âge de 6 ans à la musique traditionnelle burkinabè par son père Adams Hié. Il commence d’abord par le bara pour ensuite évoluer vers les doum doum autour de l’âge de 14 ans. Il joue également d’autres instruments tels que le balafon et le djembé.
Actuellement, Belli est musicien dans le groupe familial Benkadi et accompagne régulièrement des cours de danse africaine. Enfin, il a eu l’occasion de rencontrer un artiste français nommé Broken Back au genre indie, folk, électro qui lui a permis de monter sur des scènes telles que l’Olympia de Paris et surtout d’élargir sa culture musicale.