Le coupé-décalé est-il féministe ?

Le coupé-décalé est-il féministe ?

Avec Soro Solo, enjailleur en chef – Maïmouna Rouge Coulibaly, danse – Yvan Talbot, Dj, percussions

 
 

Vendredi 24 novembre – Espace Marcel Chauzy, Bondy

En représentation avec 4fÂmes et Coupé Médaillé Médaillement du Président Douk Saga au rang d’Ambianceur Commandant

Samedi 2 décembre – FGO-Barbara, Paris 18ème

En représentation avec Coupé Médaillé – Médaillement du Président Douk Saga au rang d’Ambianceur Commandant

 

De Paris à Abidjan, la sagacité a remué les foules. Entre comédie, musique et danse, Africolor revient sur l’histoire du coupé-décalé.

 

Soro Solo
Jusqu’aux événements de 2002, Soro Solo était l’un des journalistes culturels les plus populaire en Côte d’Ivoire. Il s’est fait connaître sur les ondes de la radio nationale avec Le grognon, libre-antenne où les citoyens appelaient pour se plaindre des dysfonctionnements qui sclérosaient les services publics. L’émission, jugée trop subversive, se fait interdire d’antenne en 1999. Puis, menacé par le gouvernement, Soro Solo poursuit sa carrière sur France Inter et collabore aux magazines de RFI en développant notamment les chroniques Je vous écris de France (2005), L’Afrique Enchantée coproduite avec V. Cagnolari (2006) et l’Afrique en solo (2015). Il écrit également pour les revues Africultures et Rézo.

 

Maïmouna Rouge Coulibaly
Professeure et chorégraphe, Maïmouna est multi-talentueuse : ancienne animatrice d’Africa sur Trace TV, elle a joué au théâtre, s’est essayé au stand-up, à la mise en scène, la comédie et le coaching. En 2002, elle sort le 1er DVD pour apprendre à danser le N’Dombolo et le Ragga Dancehall. Avec sa compagnie de danses afro-urbaines Les ambianceuses et leur concept de Booty Therapy, elles incitent à explorer et exprimer la féminité sans carcan.

 

Plus d’informations : lesambianceuses.com / L’Afrique en solo