Tinariwen

Inédit

Tinariwen

Avec Ibrahim Ag Alhabib, Abdallah Ag Alhousseyni, Touhami Ag Alhassane, Elaga Ag Hamid, chant, guitare – Eyadou Ag Leche, chant, basse – Said Ag Ayad, chant, percussions

 

Jeudi 23 novembre – Le Plan, Ris-Orangis

En concert avec Jupiter & Okwess

 

Un hommage au Sahara, entre musiques traditionnelles touareg, rock et blues du désert.

 

Tinariwen

Depuis leur début, Tinariwen chante l’Assouf, la solitude et la nostalgie en tamasheq. Le groupe est créé officiellement en 1982, lors d’un festival à Alger. Hybride, leur musique fait la synthèse entre le blues, le rock et la musique traditionnelle touareg pour des sons qui portent en eux le poids de l’exil et de l’errance. L’on comprend le nom du groupe, Taghreft Tinariwen lorsque l’on connait sa signification : l’édification des pays. Tinariwen porte simultanément un message de paix, de justice et de rébellion, en se faisant porte-parole des revendications de leurs compatriotes durant le premier soulèvement touareg des années 1990. Avec la signature du Pacte national de 1992, le groupe s’est consacré à la diffusion et la promotion de la culture touareg. Ils commencent à se faire un nom en jouant dans de multiples festivals au Mali. Leur participation au Festival Toucouleur à Angers lance leur carrière en Europe avant de toucher l’international en 2004.

 

Dans un environnement culturel gagné par le négligeable et le superficiel, les membres de Tinariwen fascinent parce qu’ils incarnent une rupture salutaire, qu’ils font figurent d’ultimes héros au milieu d’une armée de pantins vidés de contenu existentiel. En mars 2016, ils finissent d’enregistrer leur 8ème album Elwan, un disque remarquable où ils confirment à nouveau leur statut de rois du blues touareg.

 

Actu : Sortie d’album Elwan, février 2017

 

Plus d’informations : tinariwen.com