Zavan’Hangu

Zavan’Hangu

Avec Ann O’aro, chant, percussions – Mo Absoir, slam – Jean-Didier Hoareau, percussions

 

Mardi 5 décembre – L’Atelier du Plateau, Paris 19ème

 

S’inscrivant dans la recherche autour du corps et de la langue, Absoir, Ann O’aro et Jean-Didier Hoareau, présentent un spectacle intime, une discussion mise en scène autour du corps-territoire.

 

Ann O’aro
Ann O’aro aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix. Elle commence par des projets chorégraphiques (Avé Maria Euthanasaï, 2013) avant de choisir le chant maloya. Son écriture sauvage s’imprègne des langages accidentés : une fulmination poétique branchée sur les tabous insulaires et les émotions fortes. Un fonnkér cru et cinglant, un chant qui plonge dans la réalité. Définitivement, Ann O’aro n’a pas peur des ombres.

 

Mo Absoir
Slameur comorien, Absoir est hyper actif quand il s’agit de créer, ce qui lui a permis de collaborer avec de nombreux artistes. Lui-même exilé, il aborde à travers ses multiples projets, la question de la migration et l’identité culturelle de l’Océan Indien.

 

Jean-Didier Hoareau
Né en Ile-de-France, Jean-Didier Hoareau s’est inité au maloya avec son oncle, le légendaire Danyèl Waro. Respectueux de la tradition, il ouvre ses compositions à ses influences urbaines telles que le rap, le slam ou la chanson française.

 

 

Plus d’informations : labelcobalt.com