BAMAKO STYLE : UN JOUR DE BLUES À BAMAKO

+ LE KALADJULA BAND DE NAÏNY DIABATÉ

UN JOUR DE BLUES À BAMAKO    Création Africolor

Blues malien

 

À l’ombre d’un arbre à palabre (façon recup’art) se tenant de guingois, six musiciens racontent la poésie urbaine d’une journée bamakoise. Loin des clichés habituels sur l’Afrique, en partant de la figure tutélaire d’Ali Farka Touré et de son blues entre ville et campagne, ils jouent, retranscrivent, improvisent et samplent les bruits et les fureurs de l’Afrique présente, entre le faux calme des matinées endormies, le petit soir et la poussière aveuglante des descentes de bureaux.

 

Ecrit par Pierre Durand et Joce Mienniel, « Un Jour de Blues à Bamako » est une invitation à s’immerger dans la nouvelle temporalité de l’Afrique, quand s’entrechoquent les lentes ritournelles du blues et les fulgurations des rythmes mandingues. Le son lancinant du violon monocorde de Zoumana Téréta (musicien d’Ali Farka) répond aux flûtes de Joce, le ngoni de Bina Diabaté échange avec la guitare de Pierre, de même, la calebasse d’Amadou Daou dialogue avec les bols métalliques agencés par Seb Brun. Bamako apparaît soudain dans sa modernité, entre avenir incertain et présent déglingué, entre les sons électriques métalliques urbains et les sons boisés des exilés ruraux. L’Afrique d’aujourd’hui révèle la profondeur de son passé et la fragilité de son présent.

 

Pierre Durand, Guitare • Joce Mienniel, Flûtes • Zoumana Téréta, Chant, violon monocorde • Bina Diabaté, Ngoni • Amadou Daou, Calebasse • Seb Brun, Percussions

 

Coproduction Maison de la musique de Nanterre et Drugstore Malone. Avec le soutien de la DRAC Ile- de-France

 

LE KALADJULA BAND DE NAÏNY DIABATÉ 

Girl power

 

Naïny Diabaté est l’une des chanteuses les plus célèbres du Mali. Dès son plus jeune âge, elle se fait remarquer pour sa voix puissante et sa générosité artistique. Très créative, Naïny est une artiste complète et maîtrise l’improvisation à la perfection. Elle est aujourd’hui reconnue comme une des grandes griottes de notre époque.

 

Inlassable militante de l’égalité, elle replace la cause des femmes au cœur de la musique malienne, traditionnellement très masculine. Dans cette perspective, elle lance en 2013 un projet visant à bousculer les codes sociaux et les coutumes. C’est la naissance du Kaladjula Band, premier groupe malien composé de femmes uniquement, toutes musiciennes hors pair. À travers des rythmes endiablés et des textes engagés, elles portent la voix des femmes de demain et livrent une prestation scénique unique.

Naïny Diabaté, Bolon, chant • Lalla Diallo, Djembé • Kamissa Diabaté, Flûte • Bintou Koita, Dundun • Wassa Kouyaté, Kora, clavier • Oumou Koïta, Calebasse • Benin Coulibaly, Chant, kamele ngoni

 

 

+ Concerts hors les murs

 

+ Projection-débat

 


SAMEDI 17 DÉCEMBRE à 20h00

 

Théâtre Gérard-Philipe
59 Boulevard Jules-Guesde, 93200 Saint-Denis

 

23 € > 6 €

 

Réservation
01 48 13 70 00
www.theatregerardphilipe.com

 

Restauration sur place