Enjaillements

Amis de la Sagacité, il faut que ça se voie : la conférence du vieux père, alias Monsieur Grognon, alias Soro Solo, en duo avec la flamboyante Maïmouna Rouge Coulibaly, papesse de la Booty Therapy. « Les gens n’aiment pas les gens » mais ce soir ils vont shaker leurs soucis. Pour se mettre en jambe, l’équipe du Tricollectif rendra hommage au Président Saga.

 


Coupé Médaillé

Médaillement du Président Douk Saga au rang d’Ambianceur Commandant Création Africolor

Avec Adrien Chennebault, caisse claire protocolaire, percussions – Salendron Mazaingül, voix, tablette numérique

 

Toute d’amour et de bienveillance, cette cérémonie exceptionnelle sera l’occasion d’honorer la mémoire de Douk Saga, légende d u coupé-décalé, créateur de la Sagacité, entre humour et poésie.

Sur une idée saugrenue du Tricollectif.

 

Le coupé-décalé est-il féministe ?  –  Création Africolor

Avec Soro Solo, enjailleur en chef – Maïmouna Rouge Coulibaly, danse – Yvan Talbot, Dj, percussions

 

De Paris à Abidjan, la sagacité a remué les foules. Entre comédie, musique et danse, Africolor revient sur l’histoire du coupé-décalé.

 

Contrairement aux idées reçues, le coupé décalé n’a pas été inventé dans les boites de nuits de Côte d’Ivoire, mais bien dans les clubs d’Ile-de-France où la jeunesse de la diaspora ivoirienne aimait se montrer. Au-delà d’une danse, c’est tout un rituel m’as-tu-vu qui rimait avec bouteilles de champagne et vêtements de luxe. Soro Solo et ses compères retracent l’histoire du genre en musique et en danse, un style qui sans rien vouloir revendiquer a pourtant explosé l’été 2003 dans une Côte-d’Ivoire déchirée par la guerre. Un spectacle pour raconter l’histoire d’une musique de fête, de frime et de besoin d’exister dans une société qui n’a pas donné sa chance à toute une génération….
Avec l’accueil plateau du centre FGO-Barbara.

 

 


SAMEDI 2 DÉCEMBRE à 20:00

 

FGO-Barbara

 

1 Rue de Fleury, 75018 Paris

 

9 € > 6 €

 

Réservation : 01 53 09 30 70

 

Restauration sur place

 

www.fgo-barbara.fr

 

+ Cinéma

Les Enfants d’Houphouët

Rencontre avec Sanhin Polo, réalisateur