Mauvais genre


4 fÂmes + Coupé Médaillé

+ Le coupé-décalé est-il féministe ?

Dans toutes les sociétés, la place et le corps des femmes sont l’objet de tous les contrôles et de tous les interdits. Par la danse, elles trouvent un moyen de changer les regards, de modifier les places qui leurs sont assignées au quotidien. L’essor incroyable des danses urbaines, ici comme sur le continent africain en est un témoignage vivant. Entre ultra-provocation, humour et volonté d’affirmer de nouvelles identités créatives, ces trois créations Africolor symbolisent l’extraordinaire mouvement d’émancipation sociale à travers la danse et la musique, ici comme en Afrique.

 


 

4 fÂmes  –  Création Africolor

Avec Manu Sissoko, Hannah Wood, direction artistique, danse, chant – Mariam Diarra, Founé Diarra, danse, chant – Vincent Lassalle, composition musicale, percussions, samples, claviers

Musique et danse s’associent pour raconter l’histoire d’une amitié entre quatre femmes, françaises et maliennes.

Dans un cercle de terre recréant la vie, à l’instar des fêtes de Bamako, quatre femmes explorent la danse, le chant et la musique comme moyen d’expression universelle qui fait lien entre les peuples.

4 femmes, 4 âmes se regardent, se chantent, s’accompagnent, s’influencent, se rassemblent et se dispersent. Ces 4 femmes, 4 âmes, enracinent le Mali tout en lui faisant pousser des ailes, celles de l’avenir, d’une Afrique engagée, ouverte, pleine de ressources et d’espoir. Pour mettre en valeur les corps dans l’espace, une création musicale originale les accompagne avec des sonorités acoustiques et électro, instruments percussifs et mélodiques, entre l’Afrique et l’Europe.

Un spectacle soutenu par la SPEDIDAM, une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

 

Coupé médaillé

Médaillement du Président Douk Saga au rang d’Ambianceur Commandant –  Création Africolor

Avec Adrien Chennebault, caisse claire protocolaire, percussions – Salendron Mazaingül, voix, tablette numérique

 

Toute d’amour et de bienveillance, cette cérémonie exceptionnelle sera l’occasion d’honorer la mémoire de Douk Saga, sommet parmi les sommets, sommet de l’Himalaya, légende vivante toujours. Salendron Mazaingül, Directeur du Service Stratégies et Protocoles au Ministère de la Fête et de l’Accès au Divertissement (MFAD), prononcera personnellement quelques mots plein d’à-propos, avant d’introniser officiellement Douk Saga au rang d’Ambianceur Commandant au sein du Collège des Figures Tutélaires du Festif Noctambule (le COFITUFÉNO toujours finaud). Nous parachèverons ainsi ensemble au gré de quelques pas de danse, un processus de sélection de plusieurs mois menés par les ambianceurs catégorie A, B et C du MFAD. Comme l’annonçait de manière prémonitoire, la devise du créateur du coupé-décalé, héros national, ballon d’or et roi des boucantiers : Parmi les champions, il y a toujours un champion. C’est lui qui a été choisi pour être le phare de la nuit des Demandeurs d’Accès au Divertissement. Pour s’enjailler. Pour l’éternité.
Sur une idée saugrenue du Tricollectif.

Le coupé-décalé est-il féministe ? –  Création Africolor

Avec Soro Solo, enjailleur en chef – Maïmouna Rouge Coulibaly, danse – Yvan Talbot, Dj, percussions

 

Avec un succès évident et une renommée affirmée transnationale, les origines du coupé-décalé restent cependant méconnues. Elles s’hybrident et se confondent avec la multiplicité des rythmes, des danses, des chants et des concepts africains, précurseurs ou contemporains. Soro Solo, journaliste sur France Inter, Maïmouna Rouge Coulibaly, prêtresse de la booty therapy et Yvan Talbot proposent une conférence musicale, avec humour et en mouvement pour apprendre tout en s’amusant.
Avec l’accueil plateau du centre FGO-Barbara.

 


VENDREDI 24 NOVEMBRE à 20:00

 

Espace Marcel Chauzy

 

Hotel de Ville, Esplanade Claude Fuzier, 93140 Bondy

 

8,60€ > 7€

 

Réservation : 01 48 50 54 68

 

Restauration sur place

 

www.ville-bondy.fr

 

 

+ Cinéma

Les enfants d’Houphouët

Rencontre avec le réalisateur Sanhin Polo

 

 

+ Essonne Mali

Masterclass : Le processus de création ; danse, chant et musique

 

+ Sur mesure

Rencontre avec Soro Solo