Mémoire orale
et mémoire écrite

Mémoire orale
et mémoire écrite

Mémoire orale et mémoire écrite

à travers cette rencontre, il s’agit d’organiser le face à face entre deux formes de mémoires.
La mémoire écrite, telle que déposée et sélectionnée aux Archives Nationales, celle des offices notariaux, des minutes de procès, celle des noms propres et celle des chartes. Pour cela, nous avons demandé à Moriba Koïta, grand connaisseur de l’histoire mandingue, de dialoguer avec des représentants actuels de la mémoire écrite : un notaire et un spécialiste de l’onomastique (étude de l’histoire des noms propres).
Avec lui, Vincent Zanetti, seul blanc (toubab) initié par la confrérie des chasseurs du Mandé, évoquera la charte des chasseurs de 1236, aux côtés d’un spécialiste des Archives Nationales. Ces moments seront entrecoupés de musique avec une intervention de la grande griotte Manian Damba, accompagnée de Moriba Koïta, de Vincent Zanetti, et de Ballaké Sissoko pour clore la soirée.

Moriba Koïta kora et voix Manian Damba conte et voix Ballaké Sissoko kora Vincent Zanetti percussions

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.