NOËL MANDINGUE : LES TAMBOURLINGUEURS

+ ABOU DIARRA + CHEICK SIRIMAN SISSOKO

LA soirée historique d’Africolor depuis 1989, puisque c’est ce jour-là qu’est né le festival. Un concert festif pour célébrer Noël aux rythmes maliens et un plateau artistique bigarré comme un maquis bamakois.

 

LES TAMBOURLINGUEURS

Fanfare de percussions

 

Les Tambourlingueurs, c’est une troupe déambulatoire tout terrain qui aborde un répertoire varié de rythmes, chants et danses du Mali. Le projet est né d’une rencontre entre le travail d’ artistes maliens et les projets pédagogiques menés par la protection judiciaire de la jeunesse. Cette association donne naissance à la création d’une formation musicale de rue, promesse d’un voyage au cœur du Mali légendaire.

 

Nanou Coul, Chant • Ibrahima Diabaté, Dundun • Adama Diarra, Stéphane Rodot, Djembé Makan Sissoko, Tamani • Hawa Kouyaté, Danse
Et les jeunes du programme de la PJJ

 

 

ABOU DIARRA   Inédit

Blues mandingue

 

Abou Diarra est un artiste libre et curieux qui joue le kamele ngoni (luth/harpe). Telle qu’il la raconte, sa vie s’est déroulée dans une atemporalité où le pouvoir des images, de la parole et des symboles se révèlent un marqueur de sa musique aux rondeurs de la tradition mandingue ainsi qu’à une créativité moderne. En effet, Nicolas Repac, arrangeur de ce quatrième album, baptisé « Koya », du nom de la mère d’Abou, a su dynamiser sa musique, en l’habillant de touches d’électro discrètes, sans jamais la trahir ou la dénaturer ni entamer son balancement caractéristique. L’harmonica de Vincent Bucher ajoute à la tonalité blues de l’album, tandis que le griot Toumani Diabaté joue de la kora sur deux titres, Djarabi et Labanko. Et bien sûr, les complices de longue date qui l’accompagnent aussi sur scène, Daouda Dembelé à la guitare et Moussa Koita aux claviers, sont venus prêter leur renfort sur ce nouvel album très réussi.

 

Abou Diarra, Chant, kamele ngoni • Daouda Dembelé, Guitare • Moussa Koita, Clavier, chant • Amadou Daou, Percussions, chant • Jean-Sebastien Masanet, Basse, contrebasse

 

 

CHEICK SIRIMAN SISSOKO   Inédit

Chanson malienne

 

Cheick Siriman Sissoko, chanteur, guitariste et bassiste, donne un nouveau souffle à la chanson malienne. Armé de sa fraicheur et de son dynamisme époustouflant, il compte aujourd’hui parmi les rares voix masculines exceptionnelles de Bamako.

 

Originaire de Kayes au Mali, Cheick baigne dès son plus jeune âge dans l’univers musical de sa famille et s’initie très vite à la djélia, la louange des griots. Mais s’il a appris la musique dans la tradition, il ne s’y cantonne pas. En étudiant à l’Institut National des Arts de Bamako, il perfectionne sa formation musicale et acquiert, en plus de la musique traditionnelle, une ouverture sur les musiques actuelles.

 

Son succès auprès du grand public, il le doit à «Case Sanga» (la Case du succès), un programme de téléréalité, suivi par des milliers de spectateurs. Réel tremplin musical, l’émission lui permet d’accéder à de nouvelles aventures. En 2015, il participe notamment à la tournée internationale du projet Mali Ko pour incarner l’unité du pays. Electrique, urbaine et dansante, sa musique s’écoute désormais partout à Bamako. Il est d’ailleurs résident du fameux maquis de Tiken Jah Fakoly, Radio Libre.

 

Cheick Siriman Sissoko, Chant, guitare • Vincent Lassalle, Percussions, samples, Direction Artistique • Yacouba Koné, Guitare • Jouni Isoherranen, Basse • Romain Vignaud, Batterie • Baben Sissoko, Kora

 


SAMEDI 24 DÉCEMBRE dès 18h00

 

Nouveau Théâtre
10 Place Jean-Jaurès, 93100 Montreuil

 

23 € > 8 €

Réservation
01 48 70 48 90
www.nouveau-theatre-montreuil.com

 

Restauration sur place