Teta
Maputo Mozambique

Teta
Maputo Mozambique

Teta

Surnommé le guitariste aux doigts de fée, il les laisse danser sur le manche de sa guitare, cherchant des sonorités harmoniques des plus inattendues. Souvent amené à partager son univers musical avec des musiciens du Blues et du Jazz, Teta reste fidèle à ses origines musicales. Il est l’un des plus brillants représentants du « Tsapiky, blues tuléarien de l’Ile Rouge», musique urbaine rythmée et nerveuse qui s’est développée au contact des influences du continent.
Mélangeant sa voix rocailleuse de bluesman à une technique hors du commun, les compositions de Teta lancent des idées, posent des questions et abordent les sujets de préoccupations des habitants de la grande île. De là, naissent des compositions où se mêlent questions sociales et intimes autour de la vie et de la mort, dans une île où la cérémonie du « retournement des morts » symbolise un rapport au temps différent.
Le nouvel album de Teta, FOTOTSE «RACINE», est à mi-chemin entre traditions et influences modernes, tantôt bercé par les vagues et tantôt marqué de terre rouge.

Claude Jean «Teta» : guitare, voix

Maputo Mozambique

La tradition orale, le récup art, la musique comme ciment social, Thomas Guérineau, fondateur de la Maison des Jonglages, décide de les transformer en outils pédagogiques puis en matériaux de création.

En spécialiste de la balle rebond, il transcrit les rythmes mozambicains sur percussions/ bidons d’essence, sacs plastiques tout en chorégraphiant les gestes des 6 jongleurs.

Entre musiques, jonglages et danse ou avec un peu de tout cela à la fois, le spectacle permet l’émergence d’une présence physique qui dépasse les interprètes, entre l’improvisation et la transe : un nouveau jonglage.

Dimas Tivane : jongleur – Ernesto Langa : jongleur – Lourenço Vasco Lourenço : jongleur – Dércio Da Carolina Álvaro Pandza : jongleur – José Joaquim Sitoe : jongleur – Vino Valdo : jongleur

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.