Sona Jobarteh

Kora

Héritière d’une des plus grandes familles de griots d’Afrique de l’Ouest, Sona Jobarteh porte en elle des traditions musicales vieilles de sept siècles. Véritable enfant de la kora, qu’elle apprend auprès de son frère dès l’âge de quatre ans, c’est plus tard, à l’adolescence, qu’elle décide de s’y consacrer entièrement. Mais Sona, c’est aussi une voix qui s’enroule autour des 21 cordes et se pose sur la mélodie des accords. Sans jamais s’envoler bien loin de son héritage musical traditionnel, elle en explore avec modernité toutes les dimensions pour offrir un moment de grâce dont on saisit au vol les belles énergies qui se mélangent.

Sona Jobarteh
La lignée de Sona Jobarteh est porteuse d’une formidable réputation de maîtres de la kora, dont son grand-père Amadu Bansang Jobarteh et son cousin, le légendaire Toumani Diabaté. Sona est réputée pour ses talents d’instrumentiste, sa voix distincte et ses mélodies contagieuses. Elle a rapidement obtenu un succès international en tant qu’interprète de haut niveau. 2019 l’a vue se produire dans des festivals comme le Hollywood Bowl à L.A, le Womad en Australie et le Symphony Space à New York, tout en se produisant dans toute l’Europe, en Chine,
en Afrique et au Canada. En tant que chanteuse, Sona a participé à des films primés tels que le film hollywoodien Mandela : Long walk to freedom et The first grader. Ce dernier a remporté, en 2012, le prix de la « Découverte de l’année » aux Hollywood World Soundtrack Awards.

Jeudi

24 novembre

20:30

Théâtre du Garde-Chasse
181 bis rue de Paris
93260 Les Lilas
Tarifs : 9 ~ 18€
01 43 60 41 89

Sona Jobarteh chant, kora
Derek Johnson guitare, chœurs
Andi Mclean basse, choeurs
Mouhamadou Sarr percussions, chœurs
Westley Joseph batterie, chœurs

© DR