Photos de famille
Binda Ngazolo

Conte & musique

« Tant que les lions n’écriront pas leur histoire, on entendra que le point de vue du chasseur »
Ce célèbre adage n’a jamais été aussi vrai que dans la bouche du vieux lion indomptable (du Cameroun) Binda Ngazolo. Car le conteur n’a pas son pareil pour nous raconter les petites histoires qui font la grande. Celle de tous ces héros, femmes et hommes anonymes, qui font partie de sa famille et dont l’histoire, racontée de génération en génération, est parvenue jusqu’à lui. Pour nous les présenter, il projette sur les murs d’anciennes photos – comme celle de son grand-père, tirailleur allemand pendant la première guerre mondiale, des cartes – comme celle du Cameroun ainsi nommé à cause du goût des navigateurs portugais pour les crevettes (camaroes), une photo des fresques du Palais de la Porte Dorée, représentant le cousin Mvondo en train de porter un sac de café. Binda Ngazolo nous raconte son histoire, mais là-dessus, aucune preuve, c’est parole de conteur ! En attendant, ses histoires de famille nous replongent dans la grande histoire, à travers ces vies humaines qui nous en disent long sur des périodes bien réelles : de l’Egypte antique à l’empire du Mali, de la « découverte de l’Afrique » à la colonisation en passant par la traite, de la Renaissance européenne à celle, bientôt, de l’Afrique…

Binda Ngazolo
À la croisée des chemins, ceux de la tradition Beti de son Cameroun natal et ceux de l’implosion des grandes métropoles africaines, Binda Ngazolo a appris à conter, comme on apprend à marcher. Conteur, comédien et metteur en scène, véritable touche à tout, Binda Ngazolo voyage dans les mots comme dans les disciplines. Chroniqueur radio à Afrique + et dans l'Afrique enchantée (France Inter), il explore également l'univers de la musique à travers sa pratique des chante fables. Il met en scène plusieurs spectacles, notamment Akutuk- La voie de l'eau en 2013. Sur les planches, il tourne depuis 2020 dans le spectacle Le Iench d'Éva Doumbia. Dans sa pratique du conte, Binda met en résonance les contes, d’inspiration traditionnelle et la contemporanéïté. En 2021, il créé pour Africolor Les chroniques de Fela, à partir d'une parution originale signée dans Pan African Music (Vladimir Cagnolari).

Binda Ngazolo dans Minkana à Stains sam. 26 novembre
+infos

Représentation scolaire de Photos de famille à la Micro-Folie de Gonesse
+infos

Jeudi

8 décembre

20:00

Mains d’Œuvres
1 Rue Charles Garnier
93400 Saint-Ouen
Tarifs : 8 ~ 12€
01 40 11 25 25

Vladimir Cagnolari direction artistique
Binda Ngazolo conteur
Distribution en cours

Création Africolor 22
© DR